• Cela était flagrant lors de la soirée réunissant Chirac et les jeunes. La réalité perçu du président n'est pas la même que celle de la population.

    C'est le problème des dirigeants ne dirigeant plus que par l'intermédiaire des études statistiques. Cette méthode rassure car elle semble fiable tout en évitant de voir la réalité.

    Les statistiques peuvent être la forme la plus élaboré du mensonge. En général, un mensonge qu'on s'applique à soi même. Hors les statistiques ont souvent un gros défaut, elles ne lisent pas entre les lignes. C'est pourtant là que la plupart des choses se "lubrifie" et se passent.
    Le statistisme (je sais, c'est imprononcable...) utilisé systematiquement est souvent le point à partir du ducquel on croit tout comprendre alors qu'on ne comprend plus rien. C'est l'outil d'une société cultivant une aversion pour le risque.
    Les etres d'intuitions pure n'ont plus beaucoup de place. Fini les André Citroen et Marie Curie travaillant sur la base d'une intelligence et intuition exceptionnel. Bien sur, c'est fatal, l'intelligence et l'intuition ne sont pas mesurable de manière statistique. Donc...

    Bien sur les chiffres sont important pour analyser une situation. Mais alors que cela devrait être un instrument parmi d'autres, il est devenu une vérité absolu à partir duquel tout se décide.

    Avec le statistisme et le marketing, les plus grandes réussites industrielles du vingtième siècle n'auraient jamais exister. Pas de Citroën 2 cv, pas de Apple Macintoch classic. Si le marketing statistique de Daimler Chrysler avait laisser faire l'intuition de Nicolas hayek (créateur des montres swatch et du concept originel de la smart, et qui devant la tournure, imposé par le marketing de DC, préféra quitter le navire). La Smart aurait peut être pu être la nouvelle 2cv.

    Il y a un an, j'avais lu un interwiew d'un des 2 jeunes fondateurs de Google. Tout en étant richissime, il expliquait qu'il allait tout les matins travailler en roller ou en vélo. Et que le jour ou il irait en limousine avec chauffeur, il ne capterais plus les énergies de la société et qu'il serait temps qu'il arrete de travailler.
    Les idées se prennent dans la vrai vie, observable de manière simple à celui qui ouvre ses antennes. Google naquit dans une chambre d'étudiant. Pas dans cette pathétique initiative franco-allemande discuté lors du dernier sommet Chirac-Srhoder de lancer un moteur européen pour concurencer Google....
    Je vois la chose d'ici, avec une équipe de tecknocrates qui vont commencer par dépenser plusieurs milliards pour créer au moins l'équivalent de qui fut, à l'époque crée dans une chambre universitaire américaine.


    6 commentaires
  • Le PDG de carrefour se fait virer avec une indemnité pouvant aller jusqu'a 38,8 millions d'Euros. A vrai dire quand on y pense la chose est anormale et révélatrice de grave disfonctionnement qui touchent la crédibilité même du système. Ce n'est pas qu'il parte avec cette somme qui ne va pas. C'est qu'il parte avec, alors qu'il a échoué et qu'il a été mauvais. Dans les grandes entreprises comme dans la vie publique, les actionnaires sont souvent bafoués avec la complicité des équipes dirigeantes et des conseils de d'administrations qui autoverrouille le système. 

    Avec l'affaire Gaymard, cette affaire est totalement symptomatique de la coupure totale et irrémédiable entre les gens qui dirigent le système et ceux qui le font vivre...
    La formule de Chirac, exprimant sa "tristesse" et son "incompréhension" de l'état de l'opinion n'est rien d'autre qu'un involontaire et pathétique aveux de cette irrémédiable coupure.

    Hors le pays vibre et une révolution se prépare. Naturellement cette "révolution" ne ressemblera pas à l'image cliché que l'on s'en fait. Sa forme sera inédite. J'ai entendu parler du terme de "révolution froide", pour l'instant la formule semble assez juste. Le 21 avril 2002 n'a été qu'un signal d'alarme dont personne n'a tenu compte. le référundum en est un autre. Plus le temps passe, et plus les frustations vont devenir incontrolables. Ces dernières années des élus ont été victimes d'agressions. Bien sûr comme à la bonne époque soviétique, il parait que les agresseurs sont toujours des fous qui étonnament se suicident toujours juste après... Le système se défend comme il peut.

    De toute façon la situation française est anecdotique et ne trouve sa place que dans l'effondrement international politico-financier de type 1914 qui se prépare (effondrement des empires sous le poid de leur politique expansionniste financé par une dette hors de controle et inremboursable).


    9 commentaires
  • Voilà le genre de scénario que l'ont peut commencer à lire dans certaines newsletters que je reçois. J'en parle ici, car c'est quand meme la deuxième que je reçois cette semaine de deux sources différentes et qui font sensiblement la même analyse.

    Donc, en considérant que le non à la constitution a gagné (j'ai simplifié).

    Cette décision entrainerait l'echec du projet de vote à la majorité qualifié et la paralysie potentielle sur certains dossiers avec l'obligation de recueillir à chaque fois l'adhésion unanime des membres.

    Donc, la lenteur des décisions politiques pourrait affecter la monnaie européenne et entrainer une hausse des rendements obligataires en Europe.

    Donc, cela pourrait entrainer le report ou l'annulation de l'augmentation déja entamé des reserves de change faites en Euro par certain pays. Notamment asiatiques.

    Par ricochet, cela pourrait entrainer une correction des marchés financier européen de 30 à 40%.

    Une telle destruction de valeur créerait très certainement une recession. Je serais quand même très curieux de voir l'ambiance en france avec une croisance à -1% alors que l'ambiance est déja deletere +2%....

    Je ne parle même pas des déficits et de la dette publique qui sont budgetisé pour que le merdier tienne à +2%.

    Paradoxalement, je suis convaincu que le oui va gagner. Je ne peut pas croire que les gens vont voter sur les arguments du non. Des arguments d'enfant de 4 ans.


    17 commentaires
  • Ce pape aura été un grand personnage historique, artisan des grands bouleversements historiques de la fin du vingtième siècle. Concernant ses positions sur la contraception, on peut les comdamner mais il s'agit du pape et il était dans son rôle. Après les attentats du 11 septembre 2001, la disparition de Jean Paul II marque la fin du vingtième siècle et le début d'une nouvelle ère.

    .........................

    En France, cette histoire de drapeau mis en berne est un détail révélateur. Comment expliquer ensuite la laïcité à des gamines qui doivent enlever leur voile à l'école.
    le président actuel aura été le pire depuis 60 ans. Absence de ligne directrice et confusion permanente auront été ses seules programmes. Le pays n'est dirigé qu'en fonction des derniers sondages. Au jour le jour, sans aucune perspectives d'avenir.
    Hors, qu'est ce qu'un chef ? C'est quelqu'un qui défini les objectifs et qui explique pourquoi il faut les atteindre.

    En deux mandats exceptionnellement médiocre, ce président aura tout raté. Dans cette même logique il est en train de détruire l'élan de la construction européenne. La faute à son absence de convictions et à sa versatilité qui lui ôte absolument tout crédit.
    Ce personnage va laisser le pays dans un état pitoyable. Que ce soit en terme politique et économique. Une société décomposée avec la haine qui monte.

    Les français veulent virer cette caste politique d'incapable qui se nourrit et vit sur leurs dos.
    Après l'avertissement du 21 avril qui n'a servit a rien, ils s'apprêtent à dire non. Pas non à l'Europe, mais non à cette caste devenu insupportable à supporter.
    Le problème est que le non va être pris par ses partenaires pour ce qu'il est, un non. Le second effet pourra être de propulser des mouvements completement irresponsable comme le MRC et le FN comme partis de gouvernement. C'est le but recherché par ceux ci.
    Pour la société française, le réveil risque de ressembler à une grosse gueule de bois dont le 21 avril 2002 n'aura été qu'une douce rigolade.

    Complètement bloqué grâce à une complicité de caste entre les politiques et les syndicats de la fonction publique dont les intérêts sont fondamentalement les mêmes (que rien ne change) le reste de la population trinque avec un affaiblissement de son niveau de vie qui s'accélèrent et la pauvreté qui deviens un phénomène de masse.
    La France est donc engagé dans un processus qu'elle connaît bien et qui est une tradition. Les précédents étant notamment le chaos de la commune, les effondrements de 1870 et 1940. Comme précédemment, il ne manque désormais plus que le déclencheur, qui sera probablement extérieur.

    En n'oubliant jamais que ceux qui allument les bombes en sont toujours les premières victimes.


    15 commentaires
  • Nan et moi regardons distraitement la télé. Soudainement Raffarin apparait sur le plateau d'un journal TV. Toute ses mimiques faciales et gestuelles sont dans les startings blocks, il va être interviewé.
    Immédiatement dans un reflexe commun nous éclatons de rire. Nous l'écoutons parler, je fais je ne sais plus quel commentaire sans intéret, Nan me dis "shuut, shuuut, il va en dire une" (de connerie) en référence à sa ridicule phrase en anglais de l'autre jour. Mais la connerie ne viens pas. Ce qui ne nous empeche pas d'observer ses mimiques et d'éclater de rire jusqu'a la fin de l'interview.

    Avec ses grands gestes circulaires et sa façon grotesque d'appuyer sur chaque consonne pour mieux appuyer ses propos, l'effet comique est dévastateur.
    Il y a deux semaines c'était ce pauvre Hollande, completement livide, qui s'était fait arroser de boules de neige.

    Entre Hollande, Raffarin et le reste de cette équipe de neuneux, objectivement le camps du oui est mal barré. Il faudrait commencer par cacher cette bande de naze qui ne sont vraiment que des épouvantails.


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique