• Je suis sous le charme de ces deux tours jumelles en forme d'ADN dont la construction à Guangzhou (Shangaï/Chine) devrait se finir en 2010.
    Composées de 131 étages chacune, elles seront dans le palmarès de tête des trois tours les plus hautes du monde avec leurs 514,8 mètres.

    Concus par l'architecte française Hervé Tordjman, ce sont les ingénieurs de SETEC, qui ont œuvré à la réalisation du viaduc de Millau, entre autres projets d'envergure, qui vont participer à l'aspect technologique de la construction des tours.

    Quel incroyable design. La science fiction devient réalité. J'adore !


    20 commentaires
  • Rita, remake de Katrina n'a donc pas rejoué la pièce. C'était fatale, tout ça étant trop téléphoné. Par "essence" ce qui est attendu ne se produit pas, la vie serait trop simple.

    Il y avait de quoi frissonner, la région visé abritant le quart de la capacité industrielle pétrolière US. Quand on connait la situation déjà extremement tendu des marchés pétroliers actuelle, tout cela laissait vraiment songeur.

    J'ai quand même relevé un truc marrant. Certain se demande sérieusement si tout cela n'est pas une attaque militaire électromagnétique de Al Qaida (lien en bas). Al Qaida maitriserait t'il la technologie ?
    En effet, nul doute qu'ils l'ont mis au point dans les grottes humides d'Afghanistan.

    Mais pas d'inquiètude, j'apprend à l'instant que 007 est sur le coup.

    http://www.alternet.org/story/25738/


    2 commentaires
  • La région du centre sud-est des Etats-Unis (région du golfe du Mexique, Louisiane, Texas, etc...) touché par les dévastations climatique est un centre important pour la production et la distribution de pétrole et d'essence sur le continent nord américain.

    Ce qui est en cours à l'air d'être grave. L'Agence internationale de l'énergie (AIE), une organisation rassemblant des pays importateurs de pétrole et dont le siège est à Paris, propose de faire appel aux stocks stratégiques" de ses Etats membres à hauteur de deux millions de barils par jour pendant un mois afin de faire face à la pénurie provoquée aux Etats-Unis par l'ouragan Katrina.
    Le secrétaire américain au Trésor John Snow déclare que ce qui arrive sera un coup dur pour l'économie mais "heureusement elle se porte bien".

    Il semble que la pénurie d'essence commence à atteindre la région des grands lacs (à plus de 1000 km de la Louisiane) et que les prix à la pompe commencent à augmenter. Le cyclone a détruit une partie de la source du système d'approvisionnement énergétique. C'est donc une partie du cœur du système économique américain qui est touché.

    Hors la configuration graphique des marchés financiers est extrêmement vulnérable (voir billet du 31/08).
    Il faut se mefier. Parfois les graphiques des marchés financiers ont une vocation prédictrice. Bien sur, si on peut l'observer sur le moment, on en comprend la signification qu'après.

    Dans les jours qui viennent, nous allons peut être assister à une mobilisation des instances et autorités international pour maintenir à flot l'économie américaine.

    http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3222,36-685193@51-627421,0.html


    2 commentaires
  • Bien sur, cela n'est que de la théorie, néammoins la chose est frappante depuis un moment.

    1) Concernant le pétrole, le WTI est en bulle (terme technique) sur des chandeliers.... années.

    2) Si les vagues de hausse des indices boursiers sont souvent précédés depuis cinq ou six ans par des rétrécissements de volatilité sur des espaces temps (chandelier) en semaine (vague baissière de 2002 et haussière de 2003), il faut cette fois ci passer sur le temps supérieur, soit le mois, pour voir un énorme rétrécissement de volatilité.
    Cela est particulierement vrai pour le Nasdaq. Mais chose intéressante, également sur le Dow Jones. Car, depuis 2000, à la différence du Nasdaq, le Dow n'a jamais réellement corrigé. Après quelques péripéties, il n'est actuellement que à 15% de ses plus haut historique...
    C'est très simple, pour retrouver une volatilité aussi faible sur les indicateurs de volatilité mois du Nasdaq et du Dow Jones, il faut remonter  à... fin 1994. C'est à dire la période qui a initié le début de la grande et délirante vague haussière qui s'est terminé au printemps 2000.

    Que peut on en conclure ?

    Pas grand chose, à part que si les indicateurs de volatilité (bandes de Bollinger) sont encore d'actualité, il se prépare peut être une vague directionnelle de grande ampleur, qui pourrait s'étaler sur plusieurs années.

    Reste à connaitre le sens.


    3 commentaires
  • Je ne sais pas ce qu'il en est de ces rumeurs d'OPA de Pepsi sur Danone. Difficile de savoir qui véhicule cette rumeur et quel est le but réel...

    Au dela du cas PepsiDanone, cela revèle une menace latente dont on parle depuis longtemps. Les fonds américains sont riche car ils s'appuient sur les systèmes de retraite privé. Ils peuvent donc tout se payer.

    En France ce type de fond n'existe pas, C'est la raison pour lequel la moitié du CAC 40 appartient au capital américain.

    Chirac en visite dans les tréfonds de l'ancien l'empire français à Madagascar... peut toujours vociférer qu'il est contre le rachat de Danone par Pepsi, tout le monde s'en branle...

    Et d'éclater de rire en entendant cette après midi un responsable de la CGT dire sérieusement qu'il fallait nationaliser Danone...

    Dur de comprendre qu'on est plus dans les années 1975... et que le monde a changé...

    Des yaourts au Cola, c'est peut être bon.


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique