• Kerry president ?

    On disait la démocratie américaine en danger ? Belle démonstration du contraire avec une forte participation de l'électorat.

    Pour l'instant ça a l'air d'être Kerry. Mais CBS annonce à l'instant que l'Ohio, un état clef, a été remporté par les republicains.


  • Commentaires

    1
    ReveK
    Mercredi 3 Novembre 2004 à 17:34
    Analyse
    ben non, ça à l'air d'être l'autre... Belle analyse, ce matin, sur Radio Canada, des raisons de l'échec de Kerry. Mais ma question est la suivante : Si, messieurs les journaleux, êtes capables aujourd'hui d'expliquer les raisons de l'échec de Kerry avec une belle logique, pourquoi hier encore vous parliez d'un Kerry gagnant ? A mon avis, l'objectivité d'une certaine profession a encore pris du plomb dans l'aile...
    2
    Sélène...
    Mercredi 3 Novembre 2004 à 17:40
    Cette "certaine profession"...
    manque en effet cruellement de clairvoyance et d'esprit d'analyse... j'ecouterai la marche funèbre ce soir...
    3
    Dal
    Mercredi 3 Novembre 2004 à 21:04
    a revek
    En même temps, il faut ête stupide ou utopiste pour demander à un journaliste d'être objectif...ce sont des humains, comme nous, et donc ce qu'ils disent est forcément subjectif (on appelle ca une ligne éditoriale)
    4
    ReveK
    Mercredi 3 Novembre 2004 à 23:32
    à Dal
    J'ai pas de problème avec la ligne éditoriale. J'ai un problème avec la politique de l'autruche que le journalisme engendre. Bien sûr tout le monde voulait Kerry, sauf les américains, car ils focalisent non pas sur l'homme, mais sur ses actes et son programme. Alors pendant des mois on nous parle que Kerry va gagner parce que ci et ça (et on appelle ça de l'information, PAS une ligne éditoriale), et au lendemain, on explique l'échec en se basant sur les actes des mois précédents. Ce n'était PAS une ligne éditoriale, mais à la limite de la désinformation et du manque de respect des auditeurs. Maintenant, pour l'Europe, Bush c'est mieux. Ca va lui permettre de prendre clairement position contre les "tout puissants US". Kerry aurait adoucit la chose... Quant à moi, l'un ou l'autre... en regardant bien... c'est du pareil au même.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :